Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Créations sur toutes ses formes. Découvertes ici et ailleurs et bien plus de choses encore...

Doux échanges.

Nell
Doux échanges
Doux échanges

Bonjour à toutes et à tous.

Un petit tour vers vous pour vous remercier, tout d'abord, des nombreux commentaires que vous m'avez adressés hier.

Je vais prendre le temps, bien qu'il m'est encore compté aujourd'hui, de passer vous voir dans vos blogs respectifs.

Mais ce n'est pas là ma venue ici.

Hier, nous avons passé d'agréables moments de discutions, et je voulais vous en raconter le contenu.

Cela a été un grand retour vers l'enfance pour certaines et certains d'entre- nous, et je peux vous dire que j'ai ouvert grandes mes oreilles...

Savez-vous ce qu'est le lait ferré?... Non?... Oui?

Alors je vais vous raconter son histoire. Enfin celle que m'a racontée Évelyne.

Évelyne:

-" Lorsque nous étions enfants maman nous faisait souvent, lorsque nous étions enrhumés, du lait ferré.

Moi, la bouche en cul de poule.

- C'est quoi le lait ferré?

Évelyne.

- Tu ne connais pas? Ben, voilà. Nous avions une grande cheminée qui flambait, tu t'en doutes en plein hiver, et maman, lorsque nous commencions à avoir la goutte au nez ou la poitrine en feu, mettait des fers dans le feu.

Moi:

- Des fers?

Évelyne.

- Pour le lait... Oui parce qu'il fallait qu'il rougisse. Pendant ce temps- là elle faisait chauffer du lait et le versait ensuite dans un bol. Lorsque le fer était rouge elle saisissait un morceau de sucre, positionnait le fer brûlant au dessus du lait fumant, et frottait ensuite ce sucre sur le fer. Avec la chaleur il se caramélisait et tombait à mesure dans le lait. Pour finir elle enfouissait le fer dans le lait. Ça faisait pschiiittt!. Je peux te dire que nous avions souvent la "miflette" au nez. C'est comme la tisane de feuilles de figue...

Moi, toujours la bouche en cul de poule.

- La tisane de feuilles de figues?

Évelyne.

-Ah! ça c'était pour le gros mal de ventre...Si tu vois ce que je veux dire. Mon père, lorsque les veaux avaient la courante, les soignait avec cette tisane.

Moi, les yeux ébahis.

- Ah?!

Évelyne.

- Tu sais, elle est super bonne mais il ne faut pas trop en mettre de feuilles sinon tu décaperais jusqu'à la toiture...."

Doux échanges.
Doux échanges.

Notre échange s'est prolongé avec d'énorme fous-rires, nous étions bien. La journée s'est poursuivie très tard, dans la même chaleur et la même convivialité.

J'espère que votre journée a été aussi douce que la mienne.

Je vous estime, vous embrasse et vous dis à bientôt pour d'autres découvertes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
Q
J'adore !
Je ne connaissais pas du tout ces recettes et tu les racontes tellement bien que je crois que je ne vais pas les oublier...
C'est de la tisane de figue qu'il aurait fallu à mon époux hier... J'aurais dû venir te lire plus tôt. :)
Merci pour tout, Nell.
Passe une douce journée.
Répondre
N
Et oui, des fois on loupe des choses... J'espère que ce n'est pas trop grave pour ton époux. Merci en tous les cas d'apprécier mes écrits. Je t'embrasse et te dis à bientôt alors. Belle journée à vous deux.
M
Et bien voilà de belles rencontres "amiteuses" et instructives. J'imagine bien Nell et sa bouche en cul de poule. De toute façon, c'était de saison avec Pâques et ses œufs...
Répondre
N
Je ne pouvais que mettre ma bouche en cul-de-poule car c'était la saison, et tu l'as bien dit... Gros bisous.
T
en tous cas j'adore la photo de ces clefs
tilk
Répondre
N
Bonjour et bienvenue ici. J'ai trouvé ces clés adorables donc... Merveilleuse journée, je passerai vous voir. Merci de votre passage.
M
Je ne connaissais pas du tout le lait ferré ! Moi c'était cataplasme à la farine de lin et fumigation au thym !
Quant à la tisane de feuilles de figuiers oui j'en ai entendu parler : elle est adoucissante, antispasmodique et calmante...comme la figue d'ailleurs mais je ne l'ai jamais testé car on m'a toujours dit qu'elle n'était pas du tout agréable à boire !!
Merci pour cette découverte amusante, c'est tellement bien que toutes ces traditions perdurent...
Répondre
N
Bonjour Manou. Chez nous aussi c'était farine de lin et je n'aimais pas du tout car ça brûlait. Je te souhaite un bel après-midi.
É
Je ne connaissais pas le lait ferré ni la tisane de feuilles de figue. Ma mère nous faisait un "lait de poule" avec un oeuf quand nous étions malade et je détestais alors je ne veux surtout pas la recette. Bisous
Répondre
N
J'ai beaucoup de retard dans les commentaires je vois... Le lait de poule je connaissais car nous en buvions de temps à autre. Bof! c'était pas mauvais car maman nous le sucrait. Gros bisous et belle journée.
D
Quel plaisir de te lire chère Nell, je ne connaissais ce remède. Par contre, lorsque, enfant, je toussais, j'avais droit à un cataplasme d'oignons chauds dans une lingette ou à la farine de lin. Je n'aimais pas, c'était trop chaud.
Merci de ton joli récit.
Bisous ♥
Répondre
N
je vois que je ne t'aie pas répondu sur cette comm, ma chère Denise. Nous c'était le lait de poule et la farine de lin en cataplasme. Ça devenait brûlant et je détestais ça. Gros bisous, ma belle, et très belle journée.
K
Je ne connaissais pas le lait ferré, je découvre tous les jours des choses que je ne connaissais pas !!
Je te souhaite une bonne journée. Bisous
Répondre
N
Alors c'est super chouette de découvrir des choses. Tu sais on en apprend tous les jours. Gros bisous et excellente journée.
L
voilà une conversation intéressante et amusante.....la maman savait y faire en cas de gros rhume..:)

bonne journée

ly xx
Répondre
N
C'était surtout très convivial et j'adore ça. Ces moments, il faut les savourer comme un bonbon. Gros bisous et merveilleuse journée.
M
Je ne connaissais pas le lait ferré mais, par contre, sa grand-mère donnait à boire à mon mari quand il était enfant, de l'eau rouillée.... Elle mettait des clous dans l'eau et quand l'eau prenait une couleur de rouille, il devait la boire car, disait sa grand-mère, cela mettait de la force là où il en manquait !!!! (???). Moi, pour m'empêcher de tousser, mon père me faisait un sirop antitussif : il creusait une grosse carotte en en ôtant le coeur autant que faire se peut. Il glissait, dans le tunnel obtenu, des "cailloux" de sucre candy (sucre de canne pur en morceaux) et il fallait attendre un peu. Pour déclencher le processus, il arrosait d'une demi-cuillerée à café d'alcool et , petit à petit, un jus s'écoulait et emplissait le fond du bocal. C'était délicieux.... En fait, il s'agissait d'un jus de carotte sucré ! De là à dire que cela avait un effet sur la toux......... Mais cela adoucissait certainement l'irritation de la gorge, tout simplement !
Répondre
N
Chez moi c'était un navet que maman creusait, Mimi, et ça marchait en tous les cas. Le temps s'est-il arrangé chez toi? Gros bisous, ma belle, et agréable journée.
C
et bien merci pour cette découverte ça devait être bien bon avec ce petit goût de caramel, et bien moi c'était des ventouses et de la moutarde quand on avait prit froid, j'aurai préféré ton lait ferré. Gros bisous Nell
Répondre
N
Oui, je connaissais moi aussi les ventouses. je détestais la moutarde car ça brûlait la poitrine. Gros bisous, Carmen, et belle journée. J'espère que ces fêtes ont été très agréables pour toi et les tiens.