Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Créations sur toutes ses formes. Découvertes ici et ailleurs et bien plus de choses encore...

Découvertes de la vie d'un soldat romain.

Nell
Découvertes de la vie d'un soldat romain.

Bonjour à toutes et à tous.

 Nous abandonnons l'Espagne pour nous rendre en Italie. Bon, ce n'est pas le pays que je vais vous présenter aujourd'hui, non, nous allons tout simplement dans le Tarn, qui est mon département, et plus précisément dans un village: Montans. Il possède un étonnant Archéosite, dont je vous avais fait d'ailleurs plusieurs articles il y a quelques temps. Il s'y passe, chaque année, différentes expositions, mais une retient particulièrement mon attention, celle qui se passe en avril.

 

Un programme des plus réjouissant car du lundi 15 au dimanche 21 avril 2019, et tous les jours, il va y avoir différentes démonstrations concernant la vie quotidienne d'un camp militaire romain. Il va se situer sur l'arrière de l'Archéosite, avec des stands où vous pourrez  voir et admirer la confection de boucliers, mais aussi les jeux et les jouets, l'écriture, la cuisine etc... Mais aussi des démonstrations de manœuvres, enfin tout un panel d'activités proposées également le mercredi uniquement pour les enfants. Ils seront encadrés par un animateur de l'Archéosite.

 

Je vous propose les photos que j'avais prises l'année dernière. Je vous souhaite une excellente visite.

Découvertes de la vie d'un soldat romain.

 

 

 

 

Vous avez remarqué que pour l'écriture les supports étaient différents car cela allait du papyrus à la tablette de cire, mais ils utilisaient aussi le bois et l'argile. La tablette de cire, effaçable, mesurait 10 à 40 cm de long sur quelques centimètres de largeur et quelques millimètres d'épaisseur. L'écriture se faisait en gravant les caractères sur la cire à l'aide de l'extrémité pointue d'un stylet. Du fait de la possibilité, d'effacer l'écriture et de réutiliser le support, elle était surtout utilisée  pour prendre des notes ou pour faire des comptes.

Nous continuons notre visite par la fabrication des boucliers.

 

Découvertes de la vie d'un soldat romain.
Découvertes de la vie d'un soldat romain.
Découvertes de la vie d'un soldat romain.
Découvertes de la vie d'un soldat romain.

Le bouclier (scutum en latin) était un assemblage de 3 couches superposées et croisées de fines lattes de bois. Elles étaient collées à partir d'un mélange réalisé avec de l'os et de la peau. Il était ovale et convexe.

Place à l'habit que portait le légionnaire ou le centurion.

Découvertes de la vie d'un soldat romain.
Découvertes de la vie d'un soldat romain.
Découvertes de la vie d'un soldat romain.
Découvertes de la vie d'un soldat romain.
Découvertes de la vie d'un soldat romain.

 

 

 

La cuirasse ( lorica) servait à protéger les épaules et le torse. Certaines étaient constituées de segments articulés ou montés en écailles.  La cotte de mailles, empruntée au celtes dès le IIIe siècle AV. J-C. Les souliers en cuir, mais aussi en bois dont ils se servaient, déjà, pour aller dans les thermes. La ceinture, décorée de pièces métalliques, qui était non seulement une protection mais dont l'accessoire marquait l'appartenance du porteur à l'armée. Le casque de métal surmonté d'un panache afin de paraître plus grand.

 

Nous poursuivons notre visite par quelques vues sur les démonstrations réalisées sur le terrain de l'Archéosite.

Découvertes de la vie d'un soldat romain.

 

 

 

La lance( hasta) était réservée aux soldats les plus expérimentés. Le javelot ou pilum mesurait 2m et pesait 1,2kg. Le glaive est une courte épée de 0,5 m de longueur à deux lames tranchants. Il ne faisait pas bon se frotter contre de tels guerriers...

Découvertes de la vie d'un soldat romain.

 

 

 

J'espère que vous avez pris plaisir à me suivre aujourd'hui?

Je vous quitte en vous souhaitant une merveilleuse journée.

Je vous embrasse. Prenez bien soin de vous.heart

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
F
Bonsoir ,une visite intéressante et enrichissante ,beaux boucliers et costumes.douce soirée,bises.
Répondre
E
J'ai manqué cette note. J'aime beaucoup ces reconstitutions, on commence à en voir quand on se déplace dans toute la France. Merci beaucoup et bonne soirée. Gros bisous.
Répondre
P
Une jolie leçon d'histoire. C'est ludique et on apprend très vite.
Ta série est bien jolie et instructive. merci à toi. Bisous
Répondre
S
Coucou Nell , hey par Toutatix c'est intéressant tous ça , t'a pas croiser Astérix ou Obélix ? lollll , non je vit pas comme un moine je suis pas du tout croyant mdrrrr , juste sauvage lollll , bonne journée à toi , amitié d'Auvergne
Répondre
N
Sauvage comme un ours, je le savais bien, hein? Bisous de la Tarnaise et à bientôt de te lire. je vais faire un saut chez toi...
R
Merci pour ce cours d'histoire et ces belles photos qui font bien comprendre tout le processus.
Répondre
K
Une belle découverte et une plongée dans le pass" !
Bisous ma chère Nell
Répondre
M
Tu,vois c'est bien mieux quand tu détaches, super Nell
Répondre
A
Cette fois tu nous fais plonger dans le passé. Un passé qui semble reprendre vie sous nos yeux avec ces explications qui devraient également beaucoup passionner les enfants. Apprendre en s'amusant, la meilleure façon de retenir.
Très belle journée. Bises
Répondre
M
J'ai l'impression de me promener dans une réalité des BD d'Astérix dont j'ai la collection complète... ;-) C'est intéressant de voir les matériaux utilisés pour les divers objets... On est loin de la tablette tactile! ;-) Je ne pensais pas que les boucliers puissent être en bois... Et comme j'aime découvrir... je te remercie!
Gros bisous
Répondre
S
sympa ce genre de visite pour les enfants comme pour les grands!!!! bisous bisous
Répondre