Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Créations sur toutes ses formes. Découvertes ici et ailleurs et bien plus de choses encore...

Le chant des cigales: Poème.

Nell
Le chant des cigales: Poème.

Bonjour à toutes et à tous,

 Hélas! oui, le temps change et les nuits sont de plus en plus fraîches. L'automne avance à pas de loup, mais avance. La nuit arrive vite. Je pense que bientôt certains vont même faire une petite flambée, le soir. Rien n'est plus doux que de voir crépiter un bon feu de bois.

A nous l'ivresse des coloris qui vont embrasser les arbres et la campagne environnante. Les fruits sont mûrs, les récoltes se font ici et là, les premiers champignons vont sauter dans la poêle et nous, nous allons nous attarder encore en plein été. Oui, car aujourd'hui pas ou presque pas de photos. C'est un de mes poèmes que je vous offre. Il a été écrit il y a quelques lunes et soleils. J'avais simplement envie de vous le livrer aujourd'hui. Une certaine nostalgie me gagne...

Allez! zou, je vous envoie mon poème. Je vous souhaite de passer un très agréable moment.

Les photos on été trouvées dans le blog de Mamietitine que je remercie.

Le chant des cigales: Poème.

Le chant des cigales.

L'aube effleure les ifs, sur la terre s'épanche

Tandis que le soleil pointe au bout des sillons,

L'éclat de sa lumière étincelle et se penche

Sur ce sol qui s'éveille aux jeux des papillons.

Puis un vibrant appel s'arrête et recommence,

Une ode , un chant d'amour qui signale l'été,

Il s'entend jusqu'aux monts de l'étendue immense

Qui s'offre sous nos yeux, dans ce décor bleuté.

L'astre d'or au zénith attise la folie

Des insectes qui vont jusqu'à la fin du jour

Se gorger de ce miel et ce jusqu'à la lie

Car la saison avance, et ce temps est si court.

C'est ainsi que se joue et s'accomplit la vie,

Dans la puissante voix de cet air éternel,

Moi, je n'ai qu'un seul rêve et qu'une seule envie,

M'attarder pour toujours dans les plis de son ciel.

Le chant des cigales: Poème.

Je vous souhaite une très belle journée.

Je vous embrasse...Prenez bien soin de vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
N
Bonsoir Nell,
Je découvre votre blog au gré du vent qui m'a poussé vers l'horizon de votre plume, et je viens de trouver une jolie pépite dans votre malle aux trésors!
Eh oui, je parle de vos poèmes, j'aime les mots et là, c'est un plaisir, un vrai...Tout me transporte vers d'autres rives, "le soleil couchant", une ode particulièrement lumineuse en hommage à votre amoureux, "le chant des cigales" ces demoiselles bruyantes mais oh combien leurs chants sont une mélodie à mes oreilles et je les attends toujours avec beaucoup d'impatience au mois de juin! Merci pour ce sublime partage, j'ai passé un moment délicieux à vous lire, votre plume est légère et lumineuse, c'est un bonheur! Excellente semaine, je reviendrais vous voir même si nous n'avons pas la même plateforme pour les blogs.Au plaisir
Répondre
N
Oh! je suis extrêmement touchée par votre commentaire et vous en remercie. A bientôt, oui.
O
Bonjour, je viens de découvrir grâce a Manou tes magnifiques poèmes et là, ton blog ! Déjà le chant des cigales me laisse rêveuse sur cette fin d'été. Je vais continuer ma promenade entre tes pages... A bientôt Lyne
Répondre
C
je viens de voir ton recueil chez Manou, elle me donne envie de le lire, tu en aurais encore à vendre, je serai preneuse. maintenant que j'ai déménagé ma fille, je vais pouvoir reprendre mes pinceaux et faire un peu plus de choses.... bises.celine
Répondre
N
Malheureusement c'est une série épuisée, ma chère Céline. Mais dans mon blog tu en as une quarantaine à lire. Merci de ton passage ici, cela me touche beaucoup.
C
printanier par sa façon de dire les mots, en tout cas
c'est mon ressenti
Répondre
C
hou il y a du monde en com' ici, rire

alors je ne ferai pas trop de bruit... chut

"M'attarder pour toujours dans les plis de son ciel"

j'aime beaucoup ce poème printanier en cinderellas donné

;)
Répondre
É
Il ne fait pas bon travailler quand la cigale chante! Très jolis mots Nell!
Répondre
A
C'est un parfum de Provence que tu nous offres, le chant des cigales m'a également bercé cet été ! Joli ce poème !
Répondre
M
Pour mon retour, je me suis attardée dans "les plis de ton ciel" à travers tes mots et c'est un régal!
Répondre
E
C'est nostalgique, en effet, mais l'été est terminé, il faut se le dire. Merci pour ce beau poème où tu as mis en mots ta pensée. Gros bisous.
Répondre
N
Un grand merci pour tous tes passages ici, ma chère Elisabeth. Gros bisous
J
Beau poème !!! Belles photos !!
Bon dimanche !! Bizz
Répondre