Elle... Un récit

Publié le par Nell

Elle... Un récit

Bonjour à toutes et à tous.

Un petit récit pour aujourd'hui. Non, pas de poésie, juste des mots qui vont venir à mesure de mes frappes sur le clavier. Même pas de préparation, j'ai envie, juste envie de vous dire...

Elle...

Je l'aperçois déjà au loin traînant son pas. Je le sais, la devine déjà car c'est ici, sur ce banc, qu'elle finira sa promenade. Tous les jours je suis là, à l'attendre. Le sait-elle? Son manteau, bien trop grand, semble alourdir chacun de ses gestes: elle est tellement menue sans lui. Je frissonne par cette froide matinée d'automne. Je ne peux me résoudre à ne plus penser à ces jours d'été, quand la chaleur inondait cet espace, notre espace.  C'est alors que le jardin resplendissait de fleurs, de couleurs. Les arbres, aux si denses feuillages, nous berçaient par leurs chants... Je sais que le printemps reviendra... bientôt.

 La voilà, je devine déjà ses traits, ses merveilleux traits où la vie s'est posée, jour après jour. Je ne bouge pas, ne respire presque plus tant mes yeux sont rivés sur elle. Elle souffle bruyamment tout en s'asseyant, posant son vieux sac sur ses genoux. Puis, lentement, elle se redresse tout en glissant son dos contre le dossier du banc. Elle va rester là, durant quelques instants, afin de reprendre haleine. Moi, je vais attendre, encore attendre...

 A présent, elle va rester longtemps assise tout en se murmurant des choses. Puis, de temps à autre, elle hochera la tête, tout comme si elle s'adressait à quelqu'un. Pourtant, personne alentours, il n'y a qu'elle, que nous...

 Au bout d'un moment elle ouvrira son sac, le fouillera quelques instants puis, le sourire aux lèvres, en sortira un sachet, toujours le même. Ensuite, elle se relèvera du banc, maudissant ses courbatures assassines, puis, péniblement, fera quelques pas, s'avançant jusqu'à un arbre.

Là, à son pied, elle déposera la maigre pitance de ses quelques miettes de pain qu'elle récupère chaque jour. J'attendrais qu'elle parte...

Un dernier regard sur son banc et la voilà qui me quitte déjà. Je la regarde repartir doucement dans l'allée. Le soleil vient de se lever enfin et je gonfle enfin mes plumes.

Je quitte ma branche, m'envolant plus bas, bien plus bas.  Au loin elle n'est plus qu'un point, un tout petit point.

Ce récit m'a été inspiré par Blandine, qui se reconnaîtra.

Je vous souhaite une très douce journée et vous remercie de m'avoir lu jusqu'à la fin.

 

Je vous souhaite un très doux week-end et vous donne rendez-vous pour d'autres balades gourmandises ou créations.

 

 Et puis, surtout, prenez bien soin de vous

Publié dans Récit

Commenter cet article

églantine 16/11/2016 21:05

Tres belle histoire tout en douceur! Bonne fin de semaine Nell!

anais 14/11/2016 16:21

Bonjour Nell,
d' abord j' ai aussi pensé que vous aviez observé une dame, peut être pauvre qui n' avait plus que le sac avec quelques morceaux de pain. Enfin, quand j' avais lu "je quitte ma branche..."voyant le petit oiseau, j' ai compris que vous avez joué le rôle de cet oiseau. Très joli et bien écrit. Un grand merci.
À bientôt!
Bisous.
Joachim

chemindetables 14/11/2016 11:00

formidable ton texte
presque jusqu'à la fin j'ai cru que c'était toi qui observait et non, c'est un oiseau
bravo vraiment
bisous
patricia

bella 14/11/2016 08:13

c'est super bien écrit, j'adoreee ! les mots sont si bien choisis;;;un grand bravooo! bisouss

Marylou 13/11/2016 16:36

c'est gr^ce aux photos faites par mon neveu et sa compagne que je découvre Prague...Par ici le soleil a été absent toute la journée...bonne soirée

Elisabeth 13/11/2016 16:18

Au début de l'histoire, je pensais que c'était toi qui regardait la dame. Et puis je découvre à la fin que c'est un oiseau. C'est mignon cette histoire. Merci beaucoup et bonne fin de week end.

Rebecca G. 13/11/2016 12:44

Très jolie histoire! Et le petit oiseau sur la branche, comme il est mimi!! ;)

mamita 13/11/2016 11:11

Un petit passage sur les blogs encore un copié collé j'essayerais de faire mieux la prochaine fois
chez moi pas la grande forme encore, la plaie coule depuis une dizaine de jours j'ai revu le chirurgien rien d'alarmant mais a surveiller je le revois jeudi prochain
je ne sais pas faire simple comme dis ma fille
bon dimanche !!!!!!! a bientôt

kekeli 13/11/2016 05:39

Je te souhaite un bon dimanche. Bisous

Quichottine 12/11/2016 23:33

Quel doux récit !
Merci, Nell.
J'ai adoré !

Bisous et beau dimanche.

lemenuisiart 12/11/2016 19:29

C'est bien raconté.

Thaddée 12/11/2016 18:31

Wouah, j'adore le point de vue, je ne m'attendais pas ... Bravo Nell, c'est bourré de tendresse et de surprises. Très beau dimanche à toi, je t'embrasse.

Marylou 12/11/2016 17:12

point n'est besoin de m'envier pour la beauté de ma ville...j'aime beaucoup ta région que tu me fais connaitre à travers de tes billets...ta région est magnifique...bonne fin de journée

Mousse 12/11/2016 12:09

Bonjour chère Nell,
Très froid ce matin, 2° ! Le froid s’installe pour la semaine.
Je te dépose une corbeille de tendresse pour te souhaiter de passer une très belle et bonne journée
Et un bon week-end, de doux bisous s’envolent vers toi.
Comme toujours les corvées, hier j’ai profité de mon congé.

Balaline 12/11/2016 11:20

bonjour Nell et merci pour ce partage tout en émotion. Comme il est triste de penser que certaines personnes agées n'ont d'autres compagnies que celles des oiseaux ou de quelques chats perdus !
Pourtant elles ont tant à partager !
Je t'embrasse, merci pour ce beau moment .

Florence Petite-Elfe 12/11/2016 11:02

Bonjour chère Nell,
Il est superbe ton récit et bien écrit.J'adore les images aussi, trop mimis le chat et l'oiseau !
Je te souhaite de passer un agréable week-end.
Au plaisir d'avoir ta visite à nouveau.
Gros bisous !
Florence

Bébert du 33 12/11/2016 10:04

bonjour Nell , quel beau texte pour Blandine !! tu es doué gros bisous beau weekend A+

l'Univers d'Erika 12/11/2016 09:04

Un très beau récit, merci de le partager avec nous...
Petit à petit, je découvre ton blog et je prends du plaisir à te lire !
Bon week-end

Bricoles Flo 12/11/2016 06:56

Charmant récit ! ce petit oiseau est ravissant.Bises et bon week-end Florence

kekeli 12/11/2016 06:12

Bravo à Blandine qui t'as joliment inspiré !!
Je te souhaite un bon week-end. Bisous