La Galinette.

Publié le par Nell

La Galinette.
La Galinette.

Bonjour à toutes et à tous,

d'abord un grand merci pour tous vos adorables commentaires qui me mettent du baume au coeur...

Nous continuons notre exploration de ce coin Tarnais, car nous ne sommes pas très loin du château abandonné de Lézignac, où je vous avais entraîné hier.

Imaginez-vous sur une petite route, en pleine campagne. Des champs, bien sûr, autour de vous et, soudain, au loin, un semblant de petit cabanon qui paraît vous dire"- Viens, viens jusqu'à moi. Je suis seul, abandonné. Autrefois, des rires éclaboussaient mes murs, mes pauvres murs qui s'écroulent, jour après jour. Mon misérable toit s'affaisse et ses poteries vernissées ne sont plus qu'un doux souvenir. Viens vers moi, toi, là-bas, viens écouter mon histoire, j'ai tant à te dire."

Je me dirige vers lui, doucement, et le découvre au bout d'un petit chemin, entre deux champs de sorghos. Devant son entrée, des figuiers s'érigent, rendant peu facile l'accès de ce petit pigeonnier. Car s'en est un: La Galinette, j'ai trouvé son nom en cherchant sur le NET.

Le premier étage n'existe presque plus, car tout s'est effondré. Seul, un râtelier résiste encore, fixé contre un mur. La désolation règne sur ce qui devait être un petit paradis, autrefois.

Je me décide à en faire le tour et découvre un ancien petit abreuvoir, dans un très mauvais état, lui aussi. Le temps est à l'orage, car de lourds nuages sombres s'approchent, très vite. Je ne peux rester plus longtemps à ses cotés.

Je prends mes clichés pour vous, pour lui, pour le souvenir. Je le remercie encore de m'avoir fait un signe. En le quittant, je me saisis de l'une de ses figues violettes, et la savoure tout en m'éloignant.

Voilà tout pour aujourd'hui. J'espère que vous avez pris plaisir à me suivre. La petite histoire est pour toi, ma chère Manou, en écho à la jolie promenade d'hier où nous t'avons suivie.

Allez, zou! je vous envoie mes photos.

La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.
La Galinette.

Je vous souhaite une très agréable journée.

Je vous embrasse, vous estime( et ce n'est pas une blague) et vous donne rendez-vous un autre jour pour une balade, une gourmandise ou une création.

Si vous êtes d'accord, je vous parlerai de cette céréale, le fameux sorgho qui entourait La Galinette.

Prenez bien soin de vous.

Commenter cet article

faustine2 25/09/2016 10:23

Bonjour ,au hasard des balades ,il est heureux de découvrir du petit patrimoine ,mais quelle désolation de les voir à l'abandon..c'est un pigeonnier "type pied de mulet"j'en ai vu sur d'autres blogs.
bon dimanche.

Malou 24/09/2016 17:02

Bonjour Nell,

Un vrai plaisir de te rencontrer sur mon blog. Je n'ai que de bons souvenirs de ma vie dans le Tarn. Je me suis inscrite à ton blog.

Si tu en a envie, je peux encore écrire deux articles sur ma vie dans le Tarn. Aujourd'hui, j'ai posté un mini article sur mes deux chats.
Bisous.

Marcel 21/09/2016 21:34

Bonjour et merci d'être passée. Je découvre ton blog aux sujets variés et originaux, un ton pétillant. Je reviendrai.

écureuil bleu 21/09/2016 19:50

J'adore ce pigeonnier et son si joli nom "Galinette". Merci Nell de nous l'avoir fait découvrir. Bonne soirée et bisous

marine D 21/09/2016 17:57

Comme elle est belle ta Galinette, un endroit que j'adorerais découvrir au détour d'un petit chemin ! Quel dommage de la laisser s'effondrer, elle ne mérite pas cette indifférence !
Grand merci pour ces mots et tes photos
Bisous Nell

christian 21/09/2016 08:24

Beaucoup de poésie et de mélancolie dans cette découverte. Poésie des ruines, mélancolie tu temps qui passe et vient à bout des "rires" et des vies. Texte et photos vont droit au cœur. Ils sont un barrage fragile contre l'oubli. Vive Nell!

lady 21/09/2016 06:20

...bonjour chère Nell...

merci pour le charmant poème....avec les archet du vent...bien romantique...;)

bonne journée

bise

ly xxx

Mimiblue 21/09/2016 00:24

Comme tu l'as fait, j'aurais volé une figue.... Je les adore !

Rebecca G. 21/09/2016 00:15

Très joli et plutôt poétique!! ;) Quant aux figues...!! Mamamia, j'en ai trop l'eau à la bouche!!

lemenuisiart 20/09/2016 19:18

Pour moi qui me suis occupé de pigeons dans un pigeonnier, je me régale avec ta découverte, très beau

Au fil du temps 20/09/2016 18:36

bien dommage encore une fois d'avoir laisser ce joli petit édifice s'écrouler - mais quelle chance de trouver des figues

Elisabeth 20/09/2016 17:03

Oh le pauvre petit cabanon ! Lors de mes promenades, je sais où en trouver un, mais le mien n'a pas de mur devant, c'est juste un abri pour le viticulteur qui travaille à sa vigne à côté. Dedans il y a une table en pierre, un banc dans le fond et une ou 2 chaises. Bon après midi.

kprice 20/09/2016 16:49

Il n'y a pas à dire, tu sais donner envie de découvrir des petits endroits charmants comme celui-ci. Cet adorable pigeonnier mériterait un peu plus d'attention de la part de son propriétaire ... dommage.
Alors ces figues ? elles étaient bonnes ? Il faudra y retourner pour y récolter de quoi faire quelques confitures hihihi ...
Bisous et merci pour cette jolie balade ;)

Nell 20/09/2016 18:55

Je n'en ai mangé qu'une, ma belle. Elle était délicieuse. Gros bisous et superbe soirée

CathyRose 20/09/2016 16:45

Comme pour le château d'hier, quel dommage que ce pigeonnier soit dans un tel délabrement ! Merci à toi de l'avoir sorti de son isolement pour quelques minutes ... Est-ce que le sorgho ne porterait pas un autre nom ...? Je trouve que ça ressemble étrangement au millet que je vendais pour les oiseaux !
Bel après-midi, bisous !
Cathy

coeurdefleur 20/09/2016 16:09

Bonjour nell.
Tout d'abord merci a toi de venir sur mon blog .
Aujourd'hui pas de difficulté pour m'inscrire ,tout roule,mais dimanche la galère.
Je viens de me prélasser tout en admirant ces belles photos .
C'est bien dommage ce pigeonnier a l'abandon ,une fois bien retapé il me conviendrais ,car je pense qu'il doit avoir des belles histoires ,mais secrètes .merci pour le partage et la balade .
Bonne fin de soirée .bisous. flore.

Denise 20/09/2016 15:22

Bonjour chère Nell, je viens de faire une belle randonnée avec toi et une belle découverte dans la nature. C'est bien dommage que ce pigeonnier soit laissé à l'abandon.
Les figues sont belles mais je ne connais pas le sorgho.
Merci pour ton magnifique récit et ce délicieux partage.
Bel après-midi et toute mon amitié.
Gros bisous ♥

françoise 20/09/2016 14:07

par ton récit tu as redonner à cet endroit abandonné, un semblant de vie... dommage de voir de si beaux lieux à l'abandon......
les figuiers ont envahis les lieux...
bisous
françoise

chemindetables 20/09/2016 14:00

un enchantement et même un émerveillement pour moi ton billet
déjà tes mots, qui me touchent sincèrement...
et tes photos qui sont splendides
et bien sur la vedette de l'article ce si joli pigeonnier qui tombe en ruine
il a un charme fou
j'adore !!!!
et je n'en vois jamais vers chez moi des pigeonniers, c'est sur comme tu sais je sors quasi pas mais quand même, je les ai découvert depuis que je viens sur la blogo...peut êtr ey a-t-il de srégions qui en ont bien plus que d'autres ?
je ne connais pas la sorgho, là aussi je ne crois pas qu'il y en ai par chez moi ?
je ne pose pas un com chaque fois car je suis toujours noyée coulée dans le retard mais sache que je trouve tous te sbillets qu'une très grande qualité, ils sont touhjours beaux et passionnants et tes mots, ta façon de nous parler m'émeut régulièrement
( au fait je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais si tu réponds sur ton blog ne le fais pas pour moi car déjà que je n'arrive pas à lire sans retard les billets je n'ai pas le temps de remonter les pages pour aller voir si tu as répondu, c'est ce qu'il faut faire si on n'a pas d'alerte mail et chez over blog, où je suis donc je connais ils ne donnent pas la possibilité de faire ces alertes, c'est pour ça que j'ai choisi moi quand je répond aux coms de le faire par mail, là au moins vous recevez une alerte, alors si tu veux me dire un mot fais moi un mini mail dans ce cas, je préfère te le dire parce que c'est tellement gentil les réponses individuelles à tous que c'est trop dommage de les faire dans le vide)
je t'embrase fort
belle fin de journée à toi
patricia

blandine 20/09/2016 13:51

Pour d'autres passants Nell ce n'est qu'un triste ruine mais toi tu nous y amène sur le bout des pieds pour ne pas déranger les fantômes. Tu y mets de la vie, de la douceur et tu as entendu les rires d'autrefois ! Bravo. Ton texte d'hier sur le château classé et abandonné, tu nous a fait le même chemin pour arriver à lui. J'aime ton écriture. Tu sais narrer et mettre le lecteur en haleine. bises xxx

Nell 20/09/2016 16:08

Je voudrais sincèrement me mettre à l'écriture de romans. Je m'y mettrais un jour. Merci en tous les cas, Blandine, car tu me confortes dans cette idée. Gros bisous

Steph43Photography 20/09/2016 13:45

Bonjour Nell , très jolie ta cabane au fond du jardin =D , merci à toi pour cette jolie balade dans ton pays , passes une bonne journée , amitié des volcans Auvergnats

Nell 20/09/2016 16:09

Tu n'aimerais pas, par hasard, Francis Cabrel. Moi, j'adore. Merci, Steph pour ton passage dans ma cabane.