Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?

Publié le par Nell

Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?

Bonjour à toutes et à tous.

C'est un cri d'alarme que je pousse car vous vous souvenez qu' il y a quelques jours de cela je vous avais emmené dans les Alpes de Haute Provence. En toute ignorance je ne connaissais pas encore le désastre qui est en train de s'y dérouler, et cela depuis de nombreuses années. Un appel a été poussé, sur mon blog, lors de la diffusion de mon article par Manou du blog" Dans la bulle de Manou".

Elle m'a exposé la castastrophe qui est en train de se produire. Pour plus de renseignements je suis allée la "visiter" sur son blog et je me suis aperçue, en lisant son article, de l'ampleur de cet abominable phénomène.

Je me suis permise de lui laisser mes coordonnées en lui demandant si je pouvais diffuser, sur mon blog, son article qui m'a bouleversé.

Je vous le livre sans tarder.

Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?
Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?

Que s'est-il passé ?

Les lavandiculteurs abandonneraient-ils tous leurs métiers ?

D'après les spécialistes, d'ici 20 à 30 ans une partie de la production de lavande pourrait disparaître en Provence...

Pourtant peu de médias en parlent...

Voir à ce sujet :

- l'article intitulé "Menace de la lavande de Provence" dans Metronews du 24 mai 2012.

- l'article intitulé "Mobilisation pour sauver la lavande provençale" dans Libération du 27 mai 2012.

Ceci serait dû à deux causes principales : le "réchauffement climatique" (en tous cas les fortes chaleurs qui durent... style canicule 2003) et le développement d'un petit insecte la cicadelle, porteur d'une micro bactérie qui se propage et fait dépérir les plants de lavande.

Pour se nourrir l'insecte adulte pique la lavande car il se nourrit essentiellement des feuilles, puis,en piquant le plant suivant, propage la maladie...

Les larves, elles, adorent les racines.

La micro bactérie obstrue les canaux qui permettent la circulation de la sève entrainant, l'arrêt de la croissance, le dépérissement puis la mort de la plante.

Les professionnels se mobilisent pour protéger ce patrimoine. Il faut trouver des espèces de lavandes et de lavandins qui supportent plus la chaleur disent les professionnels.

Une solution radicale : arracher les plants lorsque la maladie se propage ou quand ce n'est plus rentable, et planter autre chose à la place...

En six ans les surfaces de culture ont diminué de moitié en Haute Provence...et dans le futur ce pourrait être des régions plus au nord qui accueilleraient les plantations...

Le + :

Il n'est pas possible de traiter les lavandes contre ces maladies avec des produits chimiques (OUF !) car les larves de cicadelle sont profondément enfoncées dans le sol et lorsque les adultes volent d'un plant à l'autre, c'est la période de floraison des lavandes, période où les abeilles butinent...

N'oublions pas qu'elles sont protégées...

La seule solution est donc de sélectionner des plants résistants sans OGM !

Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?

Avant en 2008 le champ était planté de lavandes.

Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?

Après en 2012 il est planté de céréales.

Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?

Avant.

Et si un jour la lavande ne poussait plus en Provence?

Après.

Je ne pouvais pas passer devant cet article en fermant les yeux. Il me semble que sa diffusion était importante.

Je vous quitte non sans vous souhaiter une excellente soirée ou une merveilleuse journée.

Je vous dis à très bientôt.

Publié dans Photos

Commenter cet article

Elisabeth 14/07/2016 11:16

J'ai vu mes lavandes dépérir aux 3/4 en 2003, avec la canicule. Puis le dernier pied est mort il y a 3 ans. J'en ai racheté un mais il n'a tenu que 3 mois. Je comprends maintenant pourquoi. Par contre j'ai un pied d'une autre variété que j'avais planté devant ma maison il y a 30 ans et qui résiste. Il semble que ce soit une variété assez rare, je pense que je l'ai acheté chez Willemse sur catalogue. Je ne connais pas le nom de cette variété mais il résiste bien. Bonne journée.

Nell 14/07/2016 13:40

Un grand merci à toi, Elisabeth, d'être passée ici. Peut-être que tes lavandes ont été attaquées elles aussi. Gros bisous et superbe journée

faustine2 11/02/2016 16:38

bonjour ,merci d'être passé sur mon blog,..comme tout le monde que serait la Provence sans Lavande ,
sans ses senteurs ,ces champs à perte de vue ..il me semble que j'avais vu un reportage à la télé..il y aussi les oliviers ,il y a aussi des platanes qui meurent à cause aussi d'insecte..c'est quand même bizarre.
il y a bien des causes ,le réchauffement de la planète ,et peut-être aussi la main de l'homme à vouloir produire toujours plus ,en mettant des traitements...chez moi,elle ne se plait pas la lavande ,ma terre est trop argileuse...le petit insecte ,d'ailleurs joli,j'en ai vu aussi...bonne soirée..

Nell 11/02/2016 16:52

Tu as raison et espérons que cela s'arrangera car sans la lavande et sans ses oliviers la Provence n'aurait plus le même visage. Merci d'être venue par ici. belle soirée à toi.

Quichottine 08/02/2016 12:54

Tu as eu raison de prendre le relai de ce billet.
Je n'imagine pas la Provence sans ses champs de lavande que j'ai découverts lorsque je suis allée à Digne il y a quelques années.
J'espère qu'ils trouveront des solutions rapidement.
Des plants résistants... ce serait parfait. :)
Passe une douce journée Nell.

Nell 08/02/2016 17:33

Merci Quichottine de ton passage. Moi non plus je ne la conçois pas car la Provence "colle" à cette bleue lavande. Bien belle soirée à toi.

manou 31/01/2016 08:57

Merci Nell d'avoir cité mon article et mon blog. Je trouve formidable que les infos importantes soient diffusées au maximum dans la blogosphère d'autant plus que j'ai déjà écrit cet article il y a plus de 3 ans. et que les choses n'ont pas changé. En tous les cas si c'est le cas personne n'en parle !

Nell 03/02/2016 20:41

C'est quand même fort ça!!! Tu fais des reportages super intéressants qui nous parlent, nous interrogent... Mais tu sais, des fois, certaines personnes passent sur ton blog et ne laissent aucune trace de leur passage. Ça ne veut pas dire qu'elles se moquent de ce que tu écris, mais c'est plus dans la façon de dire les choses. Peut-être que ce sont des personnes qui ne savent pas traduire leur sentiment ou leur opinion. Ne t'en fais pas pour cela, et compte sur moi pour essayer de faire passer des messages. Je ne suis pas Dieu le père, loin de là, mais si je peux me rendre utile en exposant, de mon côté, les quelques reportages ou annonces que tu voudrais bien me transmettre, je le ferais. Il n'y a pas la foule non plus "chez moi" mais le peu de personnes que je toucherai ce serait déjà ça. Je te souhaite une excellente soirée et t'embrasse.

manou 03/02/2016 18:23

Merci Nell...C'est vrai que j'ai pas mal de visiteurs mais peu de coms. C'est ainsi je ne dois pas savoir faire la promo de mon blog :)

Nell 31/01/2016 10:51

C'est tout à fait naturel et je te l'avais dit donc, pour moi, quand quelque chose est promis je m'en tiens à ma parole. Il en faut des personnes comme toi!!! C'est génial et dommage que tu n'ai pas de comms sur tes articles. Ils sont vraiment géniaux. Tu sais, si tu veux que je fasse passer autre chose, dis-le moi. Ce sera fait avec grand plaisir. Surtout ne te gêne pas. D'accord!. Bien belle journée à toi et à très bientôt.

écureuil bleu 30/01/2016 22:56

J'ignorais que la lavande était touchée elle-aussi par des insectes destructeurs. Merci Nell pour cet article très intéressant. Bisous

Nell 31/01/2016 10:39

Il faut remercier surtout Manou puisque c'est elle qui l'a fait. je ne suis que son "passeur". Bien belle journée, Brigitte.

bella 30/01/2016 18:08

quel dommage pour les producteurs et leurs passions pour ce jolii métier, admirer ces champs est de toute beauté, on peut dire que l'on en a plein les yeux et le parfum je n'en parle même pas! bisouss

Nell 30/01/2016 18:14

Oui, c'est tragique, c'est le pourquoi de cet article. J'espère qu'il y aura une solution un jour en attendant je te souhaite une excellente soirée, ma belle, et un très doux et beau dimanche. A bientôt Bella.

Petits Bonheurs 30/01/2016 11:33

Bonjour,
J'habite en Haute Provence au Pays de la Lavande.
Je suis arrivée dans cette région et je ne connaissais pas ce problème. Effectivement j'ai vu beaucoup de champs de plantés avec du blé et je comprends mieux le pourquoi à présent. Hier encore j'étais dans les champs de lavande avec mes chiens.
Excellent article.Merci, je vais regarder la lavande à présent avec compassion

Nell 30/01/2016 12:06

Bonjour et merci de t'être penchée sur ce problème. Tu as la chance d'habiter une super région, profites-en bien. Je te souhaite un excellent week-end et te dis à bientôt.

FéeLaure♥ 30/01/2016 09:51

Croisons les doigts....j'espère qu'ils trouveront une solution
Je vois que tu es comme moi tu aimes les coeurs :) dès que j'en vois j'ai du mal à résister hihi
Doux week end Nell
Bises

Nell 30/01/2016 10:16

Oui, je l'espère de tout cœur. En parlant de coeur, je suis exactement dans ton cas. C'est grave, docteur? Bien belle journée à toi et merci d'être passée, mon petit coeur. Bisous!!

fanfan 29/01/2016 21:43

Ce serait catastrophique si la lavande disparaissait ! J'espère qu'ils trouveront une parade . Bon week end

Nell 30/01/2016 10:12

Je l'espère aussi, Fanfan. Et toi, sur ton île, as-tu ce genre de problèmes, car tu dois en avoir de la lavande en Corse? Bien beau week-end à toi, ma belle, et gros bisous.

Carmencita 29/01/2016 20:53

j'espère qu'on arrivera à maîtriser cette bestiole sinon ça serait une grande perte !!!!!

Nell 30/01/2016 10:07

Je l'espère, tout comme toi, de tout cœur. Je te souhaite un excellent dimanche. A bientôt.

agnesf 29/01/2016 20:18

je ne savais pas .que ferions nous sans notre chère lavande ??? espérons ...car la provence sans elle ne sera plus la provence !!! biz

Nell 30/01/2016 10:06

Bonjour Agnès,
oui, je suis d'accord avec toi ce serait une calamité surtout pour les personnes qui en" vivent". Beau week-end à toi et gros bisous.

Nelly 29/01/2016 18:50

Merci pour ces infos, je ne savais pas... Merci pour ta visite :)
@ bientôt, bon week-end
Nelly

Nell 29/01/2016 19:31

Ces infos ont été "piochées" chez Manou, une autre blogueuse. je te remercie d'être passée me "voir" et te souhaite une excellente soirée et un beau dimanche. Ciao! et à la prochaine, Nelly.

Fany 97440 29/01/2016 18:15

Bonjour ma douce Nell
Oh j'espère de tout coeur que la lavande perdurera car c'est si beau et çà sent si bon, j'adore la lavande, hélas trop de fleurs, de légumes... sont envahis (comme ici) par des bestioles et à moins de traiter n'"arrivent pas à se développer et c'est bien triste. J'espère de tout coeur que la lavande existera toujours car mon Dieu comme ce serait terrible si çà disparaissait, merci pour ton bel article douce amie.
Merci pour ton gentil passage et ta fidélité à mon ti blog, un plaisir de te lire.
Aujourd’hui, j’ai envie de te souhaiter le meilleur des week-end, rempli de douceur, d’amour, de joie… et tout ce que tu souhaites y mettre dedans ! Quel plaisir de recevoir un souhait et de pouvoir se l’approprier !!! Ne me remercie pas, tu l’as bien mérité ! Bon week-end !!!
Prends bien soin de toi.
Gros bisous d’amitié de mon île intense en chaleur en ce moment.
Fany

Nell 29/01/2016 19:28

Bonsoir Fany et heureuse de te retrouver ici. Comment vas-tu? Mieux j'espère avec la reprise de ton blog qui va te changer les idées. Je te remercie de ce souhait qui serait, pour moi, universel. Je te souhaite un excellent week-end et compte te retrouver, sur ton ti rocher, avec la même force et la même couleur de ton île.
Prends bien soin de toi aussi et te renouvelle mon amitié même si elle n'est que virtuelle. Gros bisous et à bientôt.

Marylou 29/01/2016 17:30

j'espère que la lavande perdurera...Zellenberg est un peu notre Mt St Michel entouré de vignes....Bon week-end

Nell 29/01/2016 18:03

Bonsoir Marylou,
je l'espère de tout cœur pour tous ceux et celles qui en "vivent" et pour cette couleur bleu lavande de notre Provence.
Bien belle soirée, Marylou et excellent week-end.

Paparazza 29/01/2016 16:51

Quand je sens la lavande, je sens la Provence, i m p o s s i b l e...

Nell 29/01/2016 18:01

Oui, je suis exactement dans la même logique que toi. Espérons que l'avenir sourira à cette divine plante que j'affectionne tout particulièrement. Douce soirée et gros bisous. Bon week-end à toi.

Denise 29/01/2016 16:37

Bonjour ma chère Nell, un grand merci de nous informer de cette triste constatation. Les champs de lavande sont si beaux et leur couleur magnifique. Je souhaite de tout coeur qu'un moyen sera trouvé pour sauver la lavande.
L'été dernier, je n'ai jamais vu autant d'insectes volants, de toutes sortes mais je ne connais pas. Ce n'était pas des moustiques mais des petites bêtes dorées et qui volaient vite. Il me semble qu'il y avait aussi des fourmis volantes...
Je te souhaite une douce fin de journée avec toute mon amitié.
Gros bisous ♥

Nell 29/01/2016 18:00

Bonsoir Denise,
est-ce à cause de nos hivers trop doux pour que nous ayons une recrudescence de ces petites bêtes volantes? Peut-être, car autrefois beaucoup d'insectes mourraient à cause du froid. Je ne suis pas une spécialiste, mais quand on voit que nous voyageons aux quatre coins du monde, et que nombre d'insectes circulent et peuvent emprunter toutes sortes de "voyages", sans montrer "pattes blanches" comme nous, ça nous laisse beaucoup de choix possibles. En espérant ne pas t'avoir donner le mal de crâne je te quitte en te disant excellente et douce soirée. Toute mon amitié et mes plus sincères bises. A bientôt.

françoise 29/01/2016 13:46

la nature souffre, elle se venge....
"ce n'est que lorsqu'il aura fait tomber le dernier arbre,
contaminer le dernier ruisseau,
pêcher le dernier poisson,
que l'homme s'apercevras que l'argent,
n'est pas comestible...."
bises
françoise

Nell 31/01/2016 13:35

Hélas, Pol! Tu confirmes bien cet état qui me met hors de moi. Mais peut-on se soucier de milliers de personnes qui "vivent" grâce à cette merveilleuse plante?... Il vaut mieux s'occuper à blablater pour rien, ou de choses futiles... Bon dimanche quand même, Pol, et à bientôt.

pol 31/01/2016 11:34

Geronimo auteur de cette citation clairvoyante avait anticipé l'ampleur du désastre mais l'homme reste aveugle,sourd et borné dans ses certitudes

Nell 29/01/2016 14:22

Tes paroles sont dures, mais c'est tout à fait vrai, hélas!! Allez ne soyons pas trop défaitistes aujourd'hui. Passe un bel après-midi et un excellent week-end, Françoise et à bientôt.

Bebert33 29/01/2016 11:03

bonjour Nell , ah oui on vit dans un monde qui change et pas toujours dans le bon sens ! ce serait bien dommage de ne plus avoir de la bonne lavande la bas ! en plus les champs sont magnifiques pour l'oeil et ça sent très bon !! ... ! heureusement qu'ils y en a qui se battent pour sauver la planète ! pas les ministres et chefs d'état ! non les bénévoles ... ! ... gros bisous beau weekend A+

Nell 29/01/2016 11:12

Merci d'être passé, Bébert. Oui, espérons qu'un traitement adéquat pourra sauver cette si belle plante. Je te souhaite un excellent week-end. Bisous et à+

Bricoles Flo 29/01/2016 08:03

La Provence sans la lavande , on pourrait dire ne serait plus la Provence . Le réchauffement climatique, la pollution nuisent à toutes les espèces vivantes. Bises Florence

Nell 29/01/2016 10:43

Tu as raison, Florence. Espérons qu'ils trouveront une solution à ce terrible problème. Je te souhaite une excellente journée et un très beau week-end.

Moun 29/01/2016 06:57

Bien triste effectivement... La lavande est un produit du sud, de Provence mais pour relativiser un peu, si le Nord peut supporter ces cultures, c'est mieux que rien non ? Ce serait catastrophique si la France ne produisait plus du tout de lavande... juste une interrogation matinale.
Donc, la lavande serait au nord et les céréales au sud ? Si chacun y trouve matière à travail...
Comme dit plus haut, juste une interrogation...

Bonne journée Nell et bisous

Nell 29/01/2016 10:40

Je ne sais pas parce que l'insecte ne va pas s'arrêter de continuer ses méfaits. La solution existera-telle un jour? Je l'espère. Belle journée, Moun, et heureuse de t'avoir lu.