Un mas en Provence

Publié le par Nell

Bonjour à toutes et à tous.

Un besoin de facilité pour aujourd'hui s'impose. Des poèmes dorment depuis plus d'un an dans ce même blog, sans que personnes ne les lisent. Cela me fait mal au coeur, alors je me décide à réitérer celui-ci.

Je le dédie spécialement à plusieurs personnes qui m'ont et m'aident beaucoup moralement. Elles se reconnaîtront, j'en suis certaine.

Place à la lecture d'un de mes poèmes sur cette Provence qui me séduit et m'enchantera toujours.

 

Un mas en Provence

 

 

L’air s’est chargé d’odeurs, de thym et de garrigue,

Quand le soleil brûlant a surgi du coteau,

Seul dans le coin du ciel un fil d’argent navigue :

On croirait voir soudain l’écume d’un bateau.

Puis c’est l’or qui ruisselle et coule à la fontaine

D’une eau qui s’éclabousse en perles sur ma chair,

L’ombre de la cité me parait bien lointaine

Quand je demeure ici, dans ce monde si clair.

Les volets bleus sont clos et la porte est ouverte

Juste ceinte d’un voile où s’amuse le vent,

Pas un son, un écho, la cour semble déserte

Elle qui s’offre aux jeux, aux rires si souvent.

Ce petit mas perdu n’a qu’une seule route

Qui serpente et s’attarde à l’horizon vermeil,

Alors sans un regret ni sans l’ombre d’un doute

Venez donc recueillir l’instant de son éveil.

Un mas en Provence

Je vous quitte pour aujourd'hui non sans vous remercier, une nouvelle fois, de venir ici en déposant vos mots.

Gros bisous à vous toutes et tous. Belle et excellente journée

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chris 18/08/2017 17:27

Chère Nell,
Cette réédition ne sera pas vaine, en tous cas pour moi ! J'anime une petite revue appelée Portique (http://poesievivante.canalblog.com), et nous pourrions y publier ce poème. On peut s'abonner (25 € pour 4 numéros trimestriels généralement de 52 pages hors couverture, ou acheter x exemplaires d'un seul numéro à 6,50 € l'un frais d'envoi compris, ou ne rien payer du tout : il n'y a aucune obligation ! Et vive la belle Provence ! Chris Bernard

hanternoz 13/08/2017 23:00

un très beau poème !

Chris 23/03/2017 16:48

Chère poète,
Avoir ressorti ce très beau poème, c'est bien ! Nous pourrions le publier dans une revue dont je m'occupe : Portique (son blog est poesievivante.canalblog.com), avec ton autorisation... Chris Bernard, de Vaucluse.

Nell 23/03/2017 17:09

J'en serai très heureuse, Chris. Un grand merci pour ton passage. Excellente fin d'après-midi à toi.

faustine2 25/09/2016 10:51

Très joli poème,j'ai lu aussi celui de la lande dans la brume ,j'admire ceux qui ont ont l'aisance des mots ,ça m'arrive parfois d'être inspirée ...bonne journée.

Elisabeth 20/08/2016 16:38

C'est vrai que je n'ai pas pris le temps de regarder dans tes archives de blog et par catégories. J'aime ta sensibilité le long de tes vers. Merci beaucoup.

Marylou 17/08/2016 18:35

magnifique t'as vraiment du talent pour beaucoup de choses....il fait toujours beau et chaud par chez moi...bonne fin de journée

Michèle 17/08/2016 15:44

Franchement , ton poème sur "un mas en Provence" les mots me font doucement rêver sur ces lieux, nous aimons beaucoup la Provence, avec sa qualité de vie qui nous est offerte, nous pouvons en profiter ayant acheter un petit appartement .
Tu verras sur mon blog beaucoup de notes provençales .
Ce matin j'ai découvert des petites vidéos .

https://www.facebook.com/MarcelPagnolFernandelRaimuLaProvenceDantan/?pnref=story

Gros bisous (j'espère qu'elle pourra être visionnée)

Carmencita 16/08/2016 22:12

C'est toujours un plaisir de te lire Nell, ta poésie est magnifique et reflète bien la Provence, tu as bien fait de la remonter, ça aurait été bien dommage de passer à côté.. J'espère que ton mari va mieux, douce nuit Nell bisous.

moune17 16/08/2016 21:40

Tout d'abord merci de ta gentille visite qui me fait toujours un grand plaisir
Une belle découverte ce magnifique poème, bravo
Passe une douce soirée
Bisous

Denise 16/08/2016 20:43

Bonsoir ma chère Nell, ton poème est magnifique et tes mots m'ont fait voyager dans la Garrigue aux douces senteurs. Un grand merci.
Que ta soirée soit douce avec toute mon amitié.
Gros bisous ♥

Eglantine 16/08/2016 18:39

Je n'ai jamais ecrit de poèmes, j'aimerais tant savoir le faire ! Jolis mots Nell ils nous font un grand bien ! Bises

Roguidine 16/08/2016 15:13

Bonjour Nell,
C'est très bien écrit, un plaisir de lire, tout simplement !!
Passe une bonne journée, il fait très chaud chez moi , bises

Maria-Lina 16/08/2016 13:47

Bonjour Nell, tellement beau, ce poème est magnifique, tu as bien fait de le remettre! Bise et bon mardi tout doux!

Maryline 16/08/2016 13:34

Comme c'est bien écrit... Je sens le parfum de la lavande et j'entends le chant des cigales... Je me sens sereine après l'avoir lu et je me mets à rêver de vacances au soleil!
Merci de partager avec nous cette très jolie poésie.
J'espère que la santé de ton mari s'améliore.
Gros bisous
Maryline

Au fil du temps 16/08/2016 13:02

Je le vois bien ce petit mas aux volets bleus fanés au milieu des senteurs de la garrigue .... il n'y manque que le chant des cigales

écureuil bleu 16/08/2016 12:45

Tu as eu bien raison de le republier : il est très joli. Bon après-midi Nell !

Marie Minoza 16/08/2016 11:04

Dommage qu'un si beau poème dorme au fond de ton blog!
Une véritable merveille...

L'Espigaou 16/08/2016 10:14

Merveilleux poème que je me suis permise d'enregistrer.
Je pense que tu sais à quel point j'aime les poèmes, les tiens ont encore plus de valeur puisqu'ils viennent d'une amie que j'aime particulièrement.
Je t'embrasse très fort
Maryse

Mimi 16/08/2016 09:36

Tout le charme de la Provence en quelques mots. Il pleut ce matin et pourtant tes mots emplis de soleil m'apportent chaleur et lumière. La poésie adoucit les maux. Merci Nell d'avoir mis à l'honneur ce joli texte. Il méritait bien une lecture supplémentaire. Prends soin de toi aussi douce Nell. Je t'embrasse affectueusement.

anais 16/08/2016 09:36

Bonjour Nell,
c' est un beau poème qui en le lisant con calme me va ouvrir le coeur pour sentir la beauté de la modestie dans la vie humaine et la nature. Merci pour les belles pensées et les vers.
Gros bisous!
Joachim